Actualités

 Communique 21 02 04

 

 


 

Communique 20 11 11a

 

LETTRE REFUS REPENTANCE FRANCAIS dALGERIE TO PDT REPUBLIQUE 1

LETTRE REFUS REPENTANCE FRANCAIS dALGERIE TO PDT REPUBLIQUE 2

 


  Les infos du Centre de Documentation des Français d'Algérie

 201201b CDDFA Infos

 


 

Relire

« Avant que mes souvenirs ne s’effacent »

d’Antoine Bayle.

Avant que mes souvenirs ne seffacentAntoine Bayle a fait paraître en 2013 son récit-témoignage de Pied-Noir, les souvenirs d’un homme de ce peuple marqué à vie par la tragédie du déracinement, par le chagrin indicible des innocents qui n’eurent souvent même pas un accueil en pitié.

Ayant le même âge que lui, l’auteur de ces lignes, comme lui jeune adolescent en 1962, avait rédigé une brève préface à cet ouvrage.

Aujourd’hui, alors que nos rangs s’éclaircissent inexorablement et que nos derniers témoignages doivent être recueillis religieusement, j’affirme qu’il faut relire ou lire Antoine Bayle. Oh, il ne manque pas d’écrits de ce genre, et les Pieds-Noirs, qui ont donné un grand Prix Nobel de littérature à la France, ont prouvé qu’ils savent bien écrire. Mais le livre d’Antoine Bayle est exemplaire : il est à mettre entre toutes les mains, notamment entre celles des plus jeunes, y compris des natifs du nouveau siècle, du nouveau millénaire. Ils devraient en être facilement édifiés.

D’abord parce que ce livre est bref (130 pages) en exprimant tout et d’abord le pays d’avant - et j’ose ici comparer les accents de Bayle à ceux de Camus, montrant comment des êtres vivants dans la pauvreté se sentaient riches et heureux en profonde harmonie avec le cadre naturel de leur vie de soleil et de mer, de senteurs dispensées à tous, riches de leurs différences et de leurs affinités.

Ensuite parce que ce récit d’une insupportable injustice et de cruautés sans nom est mené sans jamais le moindre excès, là où des hurlements de douleur auraient été admissibles. Antoine Bayle poursuit son histoire où après la fuite du terrorisme impitoyable, avec le déracinement, la pauvreté change radicalement de visage. Dans un nouvel environnement étranger à la compréhension et souvent prompt à l’agressivité, l’auteur nous montre cette ignominie : comment les innocents sont insultés et méprisés. Il dépeint le désarroi profond devant l’éparpillement des êtres provoquant la destruction des liens familiaux, de la solidarité si caractéristique d’un art de vivre balayé par la dispersion dans des régions inconnues, étranges et souvent hostiles.

Comment, dans cette situation, ces jeunes rejetés malgré eux n’ont-ils pas versé dans la délinquance ? Que cela aurait été compréhensible ! Mais il faut lire Antoine Bayle et constater sa pensée : à la méchanceté ignorante, il réagit toujours par sa réflexion d’autant plus profonde que tout cela lui est si difficile à constater.

Le livre d’Antoine est en même temps un récit désespérant et une leçon d’humanité. L’auteur n’a pas besoin de conjuguer le verbe espérer et de parler de résilience : il nous livre dans une totale simplicité le récit de ce qu’il a vécu, alors qu’il est aujourd’hui devenu Colonel de l’armée française.

Il se contente, avec une fermeté implacable, de dire que le 14 juillet 1997, il a été décoré de la légion d’honneur, à Marseille non loin des quais de la Joliette où tout juste 35 ans plus tôt, du bateau l’amenant d’Algérie et lui donnant les premiers regards de sa vie sur la France métropolitaine, il fut accueilli par des manifestations insultant les soi-disant « rapatriés » qu’on voulait empêcher de débarquer. Jusqu’où ces misérables devaient-ils être engloutis ?

Le livre d’Antoine Bayle s’ouvre et se ferme par l’évocation de ses parents, de cette génération dont la vie a été profondément mutilée dans la force de l’âge, définitivement sacrifiée.

Il faut aimer la France pour survivre dans son amour et son identité d’honneur, après avoir vécu de telles forfaitures.

Jean-Yves Faberon

 


 

Bien chers amis,

C’est avec une immense tristesse que je vous annonce la disparition, cet après-midi, à l’hôpital de Limoges de notre ami Jean Marie Roques, président du cercle algerianiste du Limousin.

ROQUES Jean MarieJean Marie s’en est allé après avoir lutté avec courage contre ce terrible virus qui aura eu raison de lui.

Fier de ses racines, au caractère bien trempé, Jean marie n’hésitait jamais à exprimer ses convictions ; il était aussi un homme d’engagement et de parole.

Je garde encore en mémoire notre rencontre à Perpignan lors de l’inauguration du Mur de Disparus quand il s’était présenté comme président de l’Amicale des Rapatries de la Haute Vienne et m’avait fait part de sa volonté de créer un cercle dans le Limousin.

Il aura tenu son pari, c’était il y a un peu plus de dix ans maintenant.

Je pense en cet instant à sa famille bien sûr, à sa compagne Sandrine qui l’a accompagné avec beaucoup de courage, et à tous ses amis.

La grande famille algerianiste à laquelle il était si attaché salue sa mémoire et adresse à tous ses proches sa profonde sympathie, j’adresse à Sandrine au nom du cercle mes plus sincères condoléances de même que l’expression de notre profonde affection.

Thierry Rolando
Président national du Cercle algérianiste
(Jeudi 26 novembre 2020)


 

Communique 20 10 18

 

 


Communique 20 07 30 

 

 


 

Communique 20 07 21

 


 

 En cette période exceptionnelle, le Cercle algérianiste maintient ses activités.

 

Nous restons en contact avec vous par email : "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

Pour vous servir dans les meilleures conditions, nous vous offrons également la possibilité de régler vos adhésions ou abonnements par virement bancaire. Transmission de notre IBAN sur simple demande adressée à notre secrétariat national, via son adresse email : "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

 


 Communique 20 01 27

 


 

Edito 165

 


 Le Cercle algérianiste dénonce l’inacceptable hommage, rendu par le Maire de Bordeaux, Alain JUPPÉ, à Frantz FANON

Discours de Thierry ROLANDO, président natinal du Cercle algérianiste

 


La plaquette
du
Centre de Documentation des Français d'Algérie

Couverture Plaquette 2018


 

" Hélie de Saint Marc, témoin du siècle "

Le film en DVD est disponible

DVD de Saint Marc

 


 Inauguration du rond point Madeleine et Félix VALLAT à LAVAUR

Discours de Thierry ROLANDO, président natinal du Cercle algérianiste

 (vidéo du site Internet de la MAFA - www.mafa-pn.fr)

 

 

  • Communiqué de presse : Pétition condamnant les propos injurieux de Jean-Michel APATHIE à l’égard des Français d’Algérie

    COMMUNIQUE DE PRESSE   PÉTITION condamnant les propos injurieuxde Jean-Michel APATHIEà l’égard des Français d’Algérie   Le 23 janvier dernier, dans l’émission C’ l’hebdo de France 5, ayant pour thème...

    Lire la suite : Communiqué...

  • Communiqué de presse : Le Cercle algérianiste appelle à la mobilisation contre la repentance de la France

    COMMUNIQUE DE PRESSE   Le Cercle algérianiste appelle à la mobilisationcontre la repentance de la France   Le chef de l’État, Emmanuel Macron a confirmé son grand dessein : réconcilier les mémoires...

    Lire la suite : Communiqué...

  • Le Cercle algérianiste solidaire du corps enseignant

    Le Cercle algérianiste solidaire du Corps Enseignant   Nous, Présidents des Cercles algérianistes, réunis ce 18 octobre 2020 en Assemblée générale de notre Fédération, totalement solidaires du...

    Lire la suite : Le Cercle...

  • Communiqué de presse : Emmanuel Macron en marche vers la repentance

    COMMUNIQUE DE PRESSE Emmanuel Macron en marche vers la repentance Le chef de l’État, Emmanuel Macron a confirmé son grand dessein : réconcilier les mémoires françaises et algériennes. Deux...

    Lire la suite : Communiqué...


  • Expo Bordes SiteInternet

    29 août 2020 ‐ 31 décembre 2020


     

  • Annonce Gens d Algerie francaise

 

 


 

Ils ont fait le Cercle algérianiste

 

  • Le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants à Sétif : Thierry Rolando : "Les Pieds-Noirs sont blessés aujourd'hui"

    Le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants Jean-Marc Todeschini est revenu d'Algérie où il a participé à des cérémonies commémoratives des émeutes du 8 mai 1945 à Sétif. Thierry Rolando,...

    Lire la suite...

  • Reportage sur l'inauguration de la rue "Commandant Denoix de Saint-Marc"

      Béziers ou l'hommage mérité à Hélie Denoix de Saint Marc   Robert Ménard, maire de Béziers, l'avait dit, il l'a fait. Il avait promis de débaptiser la sinistre « rue du 19 mars 1962 » de sa commune,...

    Lire la suite...


 

 

Adherer

 

Centre de Documentation

CDDFA

Le Centre de Documentation des Français d'Algérie, à Perpignan, lieu de Recherche, de mémoire et de partage.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

l'Agenda

 se_module_calendrier_113 - style=default - background=
<<   202003<20212 mars 2021 >20214   >>202203
lun mar mer jeu ven sam dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Consultez tous les évènements de l'Agenda
113202103