Actualités

COMMUNIQUE DE PRESSE

Colonisation : Le Cercle Algérianiste appelle au respect de la loi du 23 février 2005 et met en garde le Gouvernement contre une mise à l’écart des Pieds Noirs et des Harkis.

La loi du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation en faveur des Français d’Algérie rapatriés a été adoptée par le Parlement et l’abrogation de son article 4 a été rejetée, le 29 novembre dernier, par
l’Assemblée Nationale.

Selon un sondage CSA, 64 % des Français approuvent, en outre, l’intégration des aspects positifs de la colonisation dans l’enseignement. Aujourd’hui, sous la pression de lobbys extrémistes et de certains  universitaires idéologues qui prônent une vision hémiplégique de l’histoire, l’abrogation de la loi du 23 février 2005 est réclamée.

Le Président de la République vient, en partie, de faire droit à cette exigence en confiant au Président de l’Assemblée Nationale, Jean-Louis DEBRÉ, une mission d’information pluraliste pour arrêter l’avenir de
cette loi.

La Fédération Nationale des Cercles Algérianistes s’étonne que la loi ne se fasse plus au Parlement mais qu’elle soit soumise à la pression de minorités qui défendent une approche communautariste de l’histoire.
 

Elle met en garde, enfin, le Gouvernement contre la tentation de mettre à l’écart du débat et des consultations à venir la communauté Pied Noir et Harkie pour plaire aux tenants du politiquement correct.

Le 12 décembre 2005


Thierry ROLANDO
Président National du Cercle Algérianiste 

Centre de Documentation

CDDFA

Le Centre de Documentation des Français d'Algérie, à Perpignan, lieu de Recherche, de mémoire et de partage.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

l'Agenda

 se_module_calendrier_113 - style=default - background=
<<   202108<20227 août 2022 >20229   >>202308
lun mar mer jeu ven sam dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Consultez tous les évènements de l'Agenda
113202208