Le président de la FNACA en Algérie

Wladislav Marek, l’inamovible président de la FNACA, a rencontré pour la première fois son homologue algérien le colonel Si Hassan, afin de croiser les mémoires et de rechercher la trace des centaines de disparus de la guerre d’Algérie ; qu’on se rassure, les milliers de disparus pieds-noirs n’entrent pas dans le champ des préoccupations de l’intéressé. M. Marek est même allé jusqu’à déposer symboliquement des gerbes de fleurs sur les tombes des militants du FLN algérien, ceux là même qui ont peut-être assassiné, dans les conditions que l’on sait, les militaires français. Mais rien ne saurait nous surprendre de la part de cette association partisane.

Vous souhaitez participer ?

La plupart de nos articles sont issus de notre Revue trimestrielle l'Algérianiste, cependant le Centre de Documentation des Français d'Algérie et le réseau des associations du Cercle algérianiste enrichit en permanence ce fonds grâce à vos Dons & Legs, réactions et participations.