« Hors-la-loi » mis hors la loi


« Hors-la-loi », le film raté de Rachid Bouchareb, qui a réuni à peine 380 000 spectateurs alors qu’« Indigènes » en avait réuni 3 millions, vient de se voir accuser de plagiat par deux co-scénaristes (déboutés cependant par la justice) qui réclamaient 750 000 euros de dommages et l’interdiction du film. Qu’on se rassure toutefois, tout n’est pas perdu, puisque la SONATRACH entreprise nationale des hydrocarbures algériens, a décidé de promouvoir ce film dans la perspective de son entrée en lice pour les Oscars 2011, où il représentera l’Algérie. C’est donc à nouveau avec de l’argent public algérien mais aussi un peu avec le nôtre, nous qui achetons aussi le gaz à l’Algérie, que ce film poursuivra son parcours cinématographique.

Vous souhaitez participer ?

La plupart de nos articles sont issus de notre Revue trimestrielle l'Algérianiste, cependant le Centre de Documentation des Français d'Algérie et le réseau des associations du Cercle algérianiste enrichit en permanence ce fonds grâce à vos Dons & Legs, réactions et participations.