Bien chers amis,

C’est avec une immense tristesse que je vous annonce la disparition, cet après-midi, à l’hôpital de Limoges de notre ami Jean Marie Roques, président du cercle algerianiste du Limousin.

ROQUES Jean MarieJean Marie s’en est allé après avoir lutté avec courage contre ce terrible virus qui aura eu raison de lui.

Fier de ses racines, au caractère bien trempé, Jean marie n’hésitait jamais à exprimer ses convictions ; il était aussi un homme d’engagement et de parole.

Je garde encore en mémoire notre rencontre à Perpignan lors de l’inauguration du Mur de Disparus quand il s’était présenté comme président de l’Amicale des Rapatries de la Haute Vienne et m’avait fait part de sa volonté de créer un cercle dans le Limousin.

Il aura tenu son pari, c’était il y a un peu plus de dix ans maintenant.

Je pense en cet instant à sa famille bien sûr, à sa compagne Sandrine qui l’a accompagné avec beaucoup de courage, et à tous ses amis.

La grande famille algerianiste à laquelle il était si attaché salue sa mémoire et adresse à tous ses proches sa profonde sympathie, j’adresse à Sandrine au nom du cercle mes plus sincères condoléances de même que l’expression de notre profonde affection.

Thierry Rolando
Président national du cercle algérianiste
(Jeudi 26 novembre 2020)

Vous souhaitez participer ?

La plupart de nos articles sont issus de notre Revue trimestrielle l'Algérianiste, cependant le Centre de Documentation des Français d'Algérie et le réseau des associations du Cercle algérianiste enrichit en permanence ce fonds grâce à vos Dons & Legs, réactions et participations.